TAP théâtre
6 rue de la Marne 86000 Poitiers

Présentation

Le sale est-il plus propre qu’on ne le pense ? David Wahl interroge ce que l’on produit, rejette et enfouit. Du cochon au cosmos, en passant par le caca et le nucléaire, il considère ce que la prolifération des déchets dit de notre société, d’une peur de la putréfaction aux rêves d’éternité. Mis en scène par Pierre Guillois [au TAP cette saison avec Opéraporno], affublé d’un groin ou englué dans du pétrole, le conteur, drôle et érudit, allie la poésie aux récits populaires, scientifiques et métaphysiques. Né du désir de raconter des histoires (vraies, qu’on le croit ou non), le travail de David Wahl résulte d’immersions documentaires auprès de spécialistes pour recueillir des réalités surréalistes. Après Histoire spirituelle de la danse [au Festival À Corps en 2016], David Wahl avive en chacun cet étonnement qui est le sien, face au monde et à l’humain.

Horaires / lieux

    • 20:30
    • TAP théâtre
    • 19:30
    • TAP théâtre
    • Dédicace de David Wahl à l’issue du spectacle avec la librairie La Belle Aventure

Dans les médias

Visant le sérieux sans esprit de sérieux, il parle de notre regard sur le monde et sur nous-même. C'est drôle, intelligent et accessible.

L'Express

Distribution

Texte et interprétation David Wahl
Mise en scène Pierre Guillois
Collaboration artistique, accessoires Anne Wagner
Régie générale Jérôme Delporte en alternance avec Jean-Yves Marion

Production Incipit
Coproduction Le Quartz – Scène nationale de Brest, La Faïencerie – Théâtre – Cinéma – Créil, Châteauvallon – Scène nationale, La Maison de la Poésie – scène littéraire à Paris.
En immersion à L’Andra, L’institut Curie/Musée Curie, au Quartz – Scène nationale de Brest
Avec le soutien de L’Andra et de Big Bennes/ Soignolles-en-Brie

Vous allez aimer