Le projet


La vie vraiment !

En effet, mais où est donc la vraie vie ? Celle qui quotidiennement demeure si prévisible, celle qui oblige et nous contraint à tant d’impératifs ou bien celle qui, surprenante et colorée, fait battre le cœur, pétiller les yeux et éclaire l’esprit ?

Entre vie quotidienne et état du monde versus vie artistique sur la scène ou sur l’écran, mon choix est fait : les artistes « sentinelles » (comme les qualifiait le regretté Bernard Maris) provoquent la pensée, déplacent les évidences, enchantent les sens, montrent les voies.

Ainsi aurons-nous au TAP une saison très « politique », au sens noble du terme. Ni politique policienne, ni politiciens véreux mais la ferme volonté de questionner notre désir de vivre ensemble et les grandes règles qui l’organisent.

Chef-d’œuvre clef de la saison, Ça ira (1) Fin de Louis de Joël Pommerat donne le la : au lieu d’appuyer à nouveau sur les points d’usure de notre démocratie, celui-ci s’emploie à nous replonger juste avant la Révolution française, au moment des derniers États généraux où, noblesse, clergé et tiers état s’affrontent une dernière fois mais où surgissent les concepts fondamentaux de la démocratie à venir. On le revit, haletants, dans les tribunes de cette société nouvelle en fusion.

De l’identité française nous parlerons avec sérieux mais aussi avec l’humour le plus ravageur des Chiens de Navarre (Jusque dans vos bras) ou dans l’explosif délire de Jonathan Drillet et Marlène Saldana (Reflets de France) qui mélange univers sadien, fascisme… et fromages français. L’identité des peuples se fonde volontiers sur ses musiques : vous n’en douterez pas avec les Sud-Africains de BCUC ou dans le rapport racines occitanes/modernité de notre Bal sous les étoiles, en plein mois de février, mais bien au chaud !

La politique faisant son miel des émotions collectives, c’est le thème que nous avons choisi avec l’Université de Poitiers pour cette édition des Rencontres Michel Foucault qui fera en sorte de décortiquer les mécaniques qui sont à l’œuvre. Un spectacle très singulier (Hospitalités) de Massimo Furlan viendra nourrir le thème de l’accueil des migrants et mettra sur scène les « vrais gens » d’un village basque français. Dans l’histoire des religions, les émotions collectives ont atteint un point culminant avec la musique soufie et les derviches tourneurs. Ceux que vous verrez viennent de Damas.

D’une politique à l’autre, les époques changent, les ruptures esthétiques les précédent ou les accompagnent. Nous les retrouverons avec nos orchestres associés aussi bien en musique contemporaine (Cocktail, In C) qu’en musique classique (Stravinsky, Debussy). C’est tout aussi vérifié dans le champ chorégraphique, le butō : rupture conséquente à la moitié du 20e siècle au Japon, provoque encore étonnement et émotion (Paradise de Dairakudakan).

Enfin, si comme je le crois la fiction est un mode d’accès privilégié au réel, goûtez à cette nouvelle génération de spectacles – typiques de notre époque – qui savent conjuguer les aspects documentaires à une dimension poétique très forte : Zvizdal, du Groupe Berlin, une histoire d’amour dans la Zone interdite de Tchernobyl ou To Da Bone du collectif (LA) HORDE sur ces danses virales qui zébrent le monde de leur énergie via internet, en seront de parfaits témoins.

Vous le voyez, avec l’équipe nous vous avons écrit une saison engagée, singulière et riche malgré les difficultés de l’époque. Profitez-en, venez rire, penser et vous émouvoir, tous ces artistes aident à vivre, vraiment !

Jérôme Lecardeur, directeur
jerome.lecardeur@tap-poitiers.com

Pour l’accompagnement de la réflexion, merci à : Lydie Bodiou, vice-présidente déléguée Enjeux de société de l’Université de Poitiers ; Frédéric Chauvaud, professeur d’histoire contemporaine, doyen honoraire de la Faculté des Sciences Humaines et Arts de l’Université de Poitiers ; Emmanuel Éthis, recteur de l’Académie de Nice, sociologue de la culture et vice-président du HCEAC ; Tilman Turpin, directeur de Sciences Po – Poitiers

Agitation !

Bientôt 10 ans d’activités et le même désir, jamais rassasié, d’agiter les cadres établis pour vous surprendre et imaginer une programmation qui décale ou prolonge les bonheurs que procurent les spectacles en salle. Sur le parvis, allongé sur la scène de l’auditorium aux conditions acoustiques exceptionnelles, au bar ou dans le grand foyer central, Agitation ! décline plus de 15 rendez-vous uniques, inattendus et joyeux.


Cette année, les festivités débutent et se referment sur le parvis avec, en septembre, la nouvelle marionnette géante de la Cie l’Homme debout, plus haute que le TAP ! Et en juin, juste avant les vacances d’été, direction la Floride pour une soirée de fin de saison en compagnie de Marylin Monroe, Tony Curtis et Jack Lemon. On ne vous promet pas de pouvoir accoster le yacht du milliardaire Osgood Fielding à proximité immédiate du TAP – nobody’s perfect – mais on y travaille avec vigueur !

Le TAP accompagne les artistes

Coproductions présentées cette saison

> Mohamed Lamouri & Groupe Mostla

> Rafales
Benjamin Bertrand

> Festen
Thomas Vinterberg et Mogens Rukov | Cyril Teste – Collectif MxM

> Une affaire d’âme
Ingmar Bergman | Céline Agniel

> Las Hadas I (Les Fées I)
Gonzalo Bustos | Ars Nova

> Face à face
Alexandros Markeas | Ars Nova

 

Une rencontre professionnelle

> Jeune création chorégraphique en Nouvelle-Aquitaine
lun 26 + mar 27 mars
Rencontre organisée par l’OARA – Office Artistique de la Région Nouvelle-Aquitaine et le TAP.
En collaboration avec L’A, Agence culturelle Nouvelle-Aquitaine
Dans le cadre du Festival À Corps

 

Des résidences de répétition et de création

> Love & Money | Studio monstre – Mathilde Souchaud
1 – 6 juin

> Rafales | CBB – Benjamin Bertrand
26 juin – 8 juil

> Première Neige | cie Elvis Alatac – Pier Porcheron
5 – 6 juil

> Le Ruban rouge, premiers mouvements | cie l’Homme debout – Benoît Mousserion
16 sep

> Effet Bekkrell | Groupe Bekkrell
20 – 25 sep

> Orchestre des Champs-Élysées
2 – 4 oct | 20 – 22 nov | 25 – 26 fév

> Orchestre Poitou-Charentes
8 – 10 oct | 10 -12 déc | 14 – 16 jan | 10 – 12 mars | 20 – 22 mai

> Mohamed Lamouri & Groupe Mostla
13 – 14 nov

> Une affaire d’âme | cie têteÀcorps – Céline Agniel
29 avr – 13 mai

> Ars Nova ensemble instrumental
15 – 16 mai

Les enregistrements

Le TAP dispose d’équipements scéniques de grande qualité : auditorium à l’acoustique exceptionnelle, théâtre, salles de répétition. Une excellence qui lui vaut d’être aujourd’hui un lieu d’enregistrement reconnu et très apprécié des musiciens.

2017 – 2018

Julien Dexant
Whispered Songs
Enregistrement sep 2017
À paraître en 2018 | Label Microcultures

Karine Deshayes, mezzo-soprano
Jonas Vitaud, piano
Debussy
Enregistrement sep 2017
À paraître en 2018 | Label Mirare

Vanessa Wagner, piano
Liszt
Enregistrement fév 2018
À paraître en 2018 | Label La Dolce Volta

 

À paraître ou récemment paru

François Salque, violoncelle
Claire-Marie Le Guay, piano
Schubert
Enregistrement juin 2016
À paraître en 2018 | Label Mirare

Orchestre de Chambre Nouvelle- Aquitaine
Les 5 concertos pour piano de Beethoven
Enregistrement oct 2014 et fév 2015
À paraître en 2017 | Label Mirare

Geneviève Laurenceau, violon
David Bismuth, piano
Camille Saint-Saëns, Gabriel Pierné, Gabriel Fauré
Enregistrement avr 2013
À paraître en 2017 | Naïve Records

Jean Rondeau, clavecin
Dynastie
Enregistrement sep 2016
Paru en mars 2017 | Label Erato
Récompenses : Classique d’Or RTL, 4 Diapason

Rémi Geniet, piano
Beethoven
Enregistrement sep 2016
Paru en mars 2017 | Label Mirare
Récompenses : 5 Diapason

Isabelle Druet, mezzo-soprano
Anne Le Bozec, piano
Shakespeare Songs
Franz Schubert, Hector Berlioz, Erich Wolfgang Korngold, Jean Sibelius
Enregistrement jan 2016
Paru en déc 2016 | Label NoMadMusic
Récompenses : ffff de Télérama, 4 étoiles Classica, 4 Cœurs Forum Opéra, Coup de Cœur France Musique

Thomas Enhco & Vassilena Serafimova
Enregistrement sep 2015
Paru en avr 2016 | Label Deutsche Grammophon

Jabberwocky
Enregistrement fév 2015
Sortie numérique en oct 2015 | Label Pain Surprises – Polydor

Bruce Brubaker
Philip Glass
Enregistrement août 2012
Paru en mai 2015 | Production InFiné

Anne Queffélec, piano
Domenico Scarlatti
Enregistrement sep 2014
Paru en jan 2015 | Label Mirare
Récompense : Diapason d’Or

 

Déjà parus

Rémi Geniet, piano – Johann Sebastian Bach | Ars Nova ensemble instrumental – Princesses de Luis Naón | Kino Sound – Virtual Crime | Orchestre Poitou-Charentes – American Journey | Rhizottome – L’Amaranthe | Jean-François Heisser, piano – Federico Mompou | Francis et ses peintres – Francis et ses peintres | Anne Gastinel, violoncelle ; Quatuor Diotima – Franz Schubert | Dani Bouillard – Rose Cambouis | Anne Queffélec, piano – Erik Satie | Claire Désert & Emmanuel Strosser, piano – Musique française | Trio Wanderer ; Claire Désert, piano – Mantovani | Zhu Xiao-Mei, piano – Mozart, œuvres pour piano | Bertrand Chamayou, piano – Liszt, Les Années de pèlerinage | Orchestre Poitou-Charentes ; Jean-François Heisser, piano et direction ; Marc Coppey, violoncelle – Théodore Dubois | Orchestre Poitou-Charentes ; Jean-François Heisser, direction ; Marie-Josèphe Jude, piano ; François-Marie Drieux, violon – Wien 1925, œuvres de Johann Strauss (transcription Webern et Schoenberg) et d’Alban Berg | Quatuor Modigliani ; Jean-Frédéric Neuburger, piano ; Andrea Hill, mezzo-soprano – Johannes Brahms, Quintette pour cordes et piano en fa mineur opus 34, Zwei Gesänge pour mezzo-soprano, alto et piano opus 91 | Vanessa Wagner – Franz Schubert