TAP auditorium
6 rue de la Marne 86000 Poitiers

Présentation

Ce programme met côte à côte deux compositeurs que rien ne semble rapprocher. Mais comment ne pas penser à Mozart quand on entend la Sonatine ou le Concerto en sol de Ravel ? Augustin Dumay est rejoint par Miguel da Silva à l’alto pour la Symphonie Concertante de Mozart, qui jouait cette même partie à la création. Le jeune compositeur âgé de 14 ans hisse cet instrument, alors un peu relégué au second plan, au niveau de virtuosité du violon, dans une œuvre d’une perfection inouïe. Mendelssohn, à peine plus vieux, composait à 20 ans sa dernière et lumineuse symphonie, irriguée par le rythme endiablé des danses italiennes.

« Augustin Dumay est l’un des représentants les plus marquants de la grande tradition classique européenne. La critique internationale le compare aux grands violonistes du 20e siècle. » La Dépêche

*nouveau nom de l’Orchestre Poitou-Charentes

Horaires / lieux

19:30
TAP auditorium

Distribution

Jean-François Heisser direction
Augustin Dumay violon
Miguel da Silva alto

> Maurice Ravel
Tzigane

> W.A. Mozart
Symphonie Concertante pour violon, alto et orchestre K 364

> Gilbert Amy
Après… Ein’Es praeludium pour orchestre à cordes et deux cors

> Felix Mendelssohn
Symphonie n° 4 en la majeur « Italienne » op. 90

L’Orchestre de Chambre Nouvelle-Aquitaine est subventionné par la Région Nouvelle-Aquitaine, le Ministère de la Culture et de la Communication (DRAC Nouvelle-Aquitaine), la Ville de Poitiers et reçoit le soutien de la MACIF, le Fonds MAIF pour l’Éducation, la SPEDIDAM et le Crédit Mutuel et Musique Nouvelle en Liberté.