TAP auditorium
6 rue de la Marne 86000 Poitiers

Présentation

Deux Américaines sont les maîtresses de cérémonie de ce concert haut en couleurs, largement inspiré par la danse. Les cycles de Danses slaves furent composées par Dvorák suite au succès des Danses hongroises de Brahms et reprennent des danses populaires telles les dumkas, polkas, scocnas aux rythmes si contrastés.
Natasha Paremski, née en Russie est l’une des rares femmes à jouer le 3e Concerto de Rachmaninov, monument de virtuosité qui exige de son interprète une largeur de main inhabituelle. La chef d’orchestre mexicaine Alondra de la Parra dirigera pour finir ce cadeau absolu qu’est le Danzón d’Arturo Márquez, encore une danse mais celle-ci très typique de la musique mexicaine du 20e siècle imprégnée également de musique cubaine, entraînante et brillant de tous les feux de l’orchestre.

« Nul doute qu’avec Alondra de la Parra, la musique classique est passée au 21e siècle. » Le Monde

Horaires / lieux

15:00
TAP auditorium

Distribution

Alondra de la Parra, direction
Natasha Paremski, piano

> Sergueï Rachmaninov : Concerto pour piano n°3
> Anton Dvorák : Danses Slaves op.46
> Arturo Márquez : Danzón n°2