TAP auditorium
6 rue de la Marne 86000 Poitiers

Présentation

Un programme éclatant et virtuose
Ligeti, comme Bartók avant lui, n’a jamais caché sa fascination pour le folklore de Transylvanie. Son Concerto roumain est pétri de ses collectages de musiques traditionnelles. Il n’eut jamais l’occasion de l’écouter de son vivant, trop ardu, trop étrange ; il fallut attendre 20 ans après sa mort pour entendre ce concerto, avec ses soli de cordes et de bois, qui fait désormais figure de classique ! Le Quintette pour piano de Brahms, fut aussi une composition à rebondissements. D’abord pour cordes seules, le compositeur fut satisfait, des années plus tard, par une formule piano et cordes, incroyable de textures et de richesses. Quant à la Symphonie concertante de Haydn, la seule du genre à son actif, elle parvient à cet équilibre sur le fil entre les solistes et l’orchestre.

Horaires / lieux

    • 19:30
    • TAP auditorium

Distribution

Arie van Beek direction
Solistes de l’OCNA
Anne Chamussy hautbois
Thomas Dubos basson
François-Marie Drieux violon
Jean-Marie Trotereau violoncelle

> György Ligeti Concerto roumain
> Joseph Haydn Symphonie concertante en si bémol majeur pour hautbois, basson, violon, violoncelle
> Johannes Brahms Quintette pour piano en fa mineur op. 34 (arrangé pour orchestre par Henk de Vlieger)

Vidéos

Autour du spectacle