TAP auditorium
6 rue de la Marne 86000 Poitiers

Présentation

Les perturbateurs endocriniens, sous-produits de l’activité humaine (cosmétiques, pesticides, médicaments), sont des substances capables d’altérer les fonctions du système endocrinien d’un organisme. Ils supplantent notamment les hormones sexuelles en interférant avec leurs modes d’action et impactent l’homme et la faune sauvage au niveau du développement (fausses couches, modifications de la fertilité) ou du phénotype (intersexués). Le plus inquiétant est qu’ils agissent à des concentrations très faibles que l’on retrouve dans l’environnement dont l’eau. D’où viennent ces perturbateurs endocriniens et où les retrouve-t-on ? Quel est leur impact sur la santé, environnementale comme humaine ?

Horaires / lieux

    • 14:00
    • TAP auditorium
    • Rencontres Michel Foucault

Biographies

Jean-Marc Berjeaud professeur à l’Université de Poitiers, étudie l’impact de polluants environnementaux issus de l’activité humaine sur les microorganismes constituant les microbiotes, en termes d’effet sur la composition et la virulence de ces microorganismes associés à tous les êtres vivants.

Pierre Grève professeur à l’Université de Poitiers, étudie au niveau fonctionnel et évolutif les interactions entre un crustacé terrestre et la bactérie féminisante Wolbachia, un perturbateur endocrinien endogène qui induit le développement des mâles génétiques en femelles fonctionnelles.

Jérôme Labanowski biogéochimiste, chargé de recherches CNRS à Poitiers, étudie le devenir des contaminants introduits dans les rivières par l’activité humaine (stations d’épuration, assainissements autonomes ou agriculture) et comment le milieu aquatique gère ou subit cette pression anthropique.

Virginie Migeot professeur et cheffe du service de santé publique au CHU de Poitiers, étudie l’exposition aux perturbateurs endocriniens des populations vulnérables (femmes enceintes, nouveau-nés…) afin d’en comprendre les déterminants et développer des programmes visant à réduire cette exposition.

Vous allez aimer