TAP : Théatre et auditorium de Poitiers

  • previousnext
    zoom Le TAP en réseaux © Lydie Billaud

Le TAP en réseau

Le réseau des Scènes nationales       logosn

Nous sommes chargés de l’héritage du monde, mais il prendra la forme que nous lui donnerons. André Malraux

Dignes héritières du mouvement de création des Maisons de la culture initié par André Malraux, réparties de part et d’autre de l'Hexagone et jusqu’en Outre-Mer, les 70 Scènes nationales emploient aujourd’hui plus de 1700 permanents, offrent près d’un million d’heures de travail à des intermittents du spectacle, totalisent à elles seules plus de 3, 5 millions d’entrées.
Elles sont par ailleurs un des premiers pôles de l’éducation artistique et de l’animation culturelle sur les territoires, et tout particulièrement en direction des plus jeunes.
Réunies en association, elles souhaitent déclarer leur attachement indéfectible aux artistes, venus d'horizons divers, et à la création, affirmer leur volonté déterminée d’un accès pour tous aux œuvres comme aux pratiques artistiques. Elles restent vigilantes quant aux engagements de l'État comme de l'ensemble des collectivités territoriales alors que les études d'impacts économiques et l'attachement des publics témoignent de manière indiscutable de l'importance des réalisations menées depuis près de 60 ans. - L'association des Scènes nationales


Le réseau européen

Second Cities / Performing Cities  


Les théâtres de Dresde, Bâle, Mülheim, Utrecht, Cracovie, Strasbourg et le TAP conjuguent une part de leur destin afin de produire et diffuser des œuvres qui traitent de la ville et de ses différents espaces comme une scène propice à des croisements artistiques étonnants. Nous sommes convaincus que la présence des artistes dans l’espace urbain représente un enjeu majeur ! À Poitiers, vous avez vu deux de ces réalisations : Walking the City, de la compagnie allemande Ligna et Ceci n’est pas…, de l’artiste hollandais Dries Verhoeven.
Cette année sera la charnière entre le projet aidé en 2012 par l’Union Européenne et le nouveau que nous venons de déposer auprès d’elle. Il reprend les bases, les partenaires et les convictions du précédent en augmentant le volume de ses productions, de ses partenaires et de ses financements. Ainsi devrions-nous être dix acteurs culturels au lieu de sept, huit pays au lieu de cinq, pendant les années à venir afin de fusionner nos énergies et nos désirs… Si l'Union Européenne en accepte la proposition, nous rejoindrons Santarcangelo (Italie), Kosice (Slovaquie) et Cambridge (Grande-Bretagne).

Outre le TAP, les partenaires sont :
HELLERAU – Centre européen pour les arts, Dresde, Allemagne
KASERNE, Bâle, Suisse
RINGLOKSCHUPPEN, Mülheim, Allemagne
LE MAILLON, Théâtre de Strasbourg, scène européenne
SPRING FESTIVAL, Utrecht, Hollande
TEATR LAZNIA NOWA, Nowa Huta, Pologne


europe





































    •  

      logoscpc

    •  
    dezoom next previous