TAP théâtre
6 rue de la Marne 86000 Poitiers

Présentation

Béatrice Massin est une figure de la danse baroque actuelle. Son laboratoire La Fabrique des écritures invite des chorégraphes contemporains à se confronter aux techniques de ses danseurs, dans une expérimentation vivace du passé.

Lou
Mickaël Phelippeau

Portrait intime
C’est l’histoire d’un corps imprégné de la danse baroque depuis la tendre enfance. Lou, jeune femme de son temps, a hérité d’un art qu’elle dépoussière en quelques pas précis et répliques bien senties. Mickaël Phelippeau (au Festival À Corps avec Ben & Luc en 2019), chorégraphe si attentif aux portraits, façonne un écrin délicat et drôle à cette danseuse pleine d’aplomb. L’émotion affleure lorsque la question de la filiation éclaire la pièce encore plus intimement.

Loulou (la petite pelisse)
Gaëlle Bourges

Regard facétieux
Sur le tableau La Petite Pelisse (1638) de Pierre Paul Rubens, une femme en pied cache sa nudité sous une fourrure. En chorégraphe conteuse de l’histoire de l’art, Gaëlle Bourges (au Festival À Corps avec Conjurer la peur en 2017) égratigne joliment cette figure valorisée par les artistes, de Rubens à Jacques Demy. Lou Cantor et Philippe Lebhar, impeccables complices, incarnent avec toute leur technicité, ces figures archétypales du passé.

Horaires / lieux

    • 20:30
    • TAP théâtre

Distribution

Lou
Chorégraphie
Mickaël Phelippeau
Interprétation
Lou Cantor
Musique
Lully – extraits des Folies d’Espagne, Air pour Madame la Dauphine, Rachmaninov – extraits de Folia variations sur un thème de Corelli
Lumières et scénographie
Abigail Fowler
Costumes
Clémentine Monsaingeon

Loulou (la petite pelisse)
Conception et récit Gaëlle Bourges
Avec Lou Cantor, Philippe Lebhar
Lumière Abigail Fowler
Musique Stéphane Monteiro a.k.a Xtronik, Marin Marais – extraits de la Suite en ré mineur – Menuet (pièces de viole, par Jonathan Dunford, Benjamin Perrot et Sylvia Abramowicz)
Pelisse Anne Dessertin

Vidéos

Autour du spectacle