TAP auditorium
6 rue de la Marne 86000 Poitiers

Présentation

L’unique oratorio de Beethoven, rare et puissant
Philippe Herreweghe et l’Orchestre des Champs-Élysées connaissent intimement le répertoire de Beethoven, ce qui leur permet de mettre au programme des œuvres parfois moins connues. Ainsi ce Christ au Mont des Oliviers, unique oratorio du compositeur écrit en seulement 15 jours. Beethoven y dépeint les doutes et les craintes du Fils de Dieu, accablé de souffrances terrestres à l’heure de la mort, et glorifie la figure héroïque. La composition dramaturgique et musicale de l’œuvre où alternent solistes, duos, trios et chœurs, approche ici l’opéra, un an avant l’écriture de Fidelio. En ouverture, la Symphonie n°49 de Haydn, partition sombre et tumultueuse, installe un climat passionné qui ne se relâche jamais.

Horaires / lieux

    • 20:30
    • TAP auditorium

Distribution

Philippe Herreweghe direction
Eleanor Lyons soprano
Sebastian Kohlhepp ténor
Thomas Bauer baryton

> Joseph Haydn Symphonie n° 49 en fa mineur « La Passion »
> Ludwig van Beethoven Le Christ au Mont des Oliviers op. 85

L’Orchestre des Champs-Élysées, associé au TAP – Théâtre Auditorium de Poitiers et en résidence en Nouvelle Aquitaine, est subventionné par la DRAC Nouvelle-Aquitaine, la région Nouvelle-Aquitaine et la ville de Poitiers. L’Orchestre est ponctuellement soutenu par l’Institut Français et la Spedidam pour ses tournées à l’étranger. Il est accompagné par la Fondation Orange pour son projet en Nouvelle Aquitaine « Choeur et Orchestre des Jeunes ».

Il est membre fondateur de la FEVIS (fédération des ensembles vocaux et instrumentaux spécialisés). Il fait également parti du syndicat profédim.

L’Orchestre des Champs-Élysées remercie son cercle des amis et son club d’entreprises « Contre-Champs » : Hôtel de l’Europe (Poitiers), Grenouilles Productions (Poitiers), Du Beau du Bon (Limoges), Études notariales (Fetiat & Bourganeuf), Pavillon Sully (Paris), Lutherie Antoine Lacroix & associés (Poitiers).

Vidéos

Autour du spectacle