TAP théâtre
6 rue de la Marne 86000 Poitiers

Présentation

De tous temps, les compositeurs ont cherché à reproduire dans la musique le son de leur environnement. Des Cris de Paris de Clément Janequin, en passant par la Symphonie pastorale de Beethoven ou Central Park in the Dark de Charles Ives, plus près de nous, les partitions fourmillent de sons de marchés, d’oiseaux, de bruits de torrents, de tonnerres, d’orages…
Dans les années 1970, l’apparition des moyens de captation et de reproduction du son a permis la naissance d’un nouveau genre musical : le paysage sonore. Il s’est décliné sous une multitude de formes. Luc Ferrari a composé quelques pièces magistralement élégantes, inventives et parfois drôles. Dans son sillage, les paysages sonores tels que décrits par David Hudry et Georgia Spiropoulos font entendre les sons d’un environnement quotidien dans une forme plus ou moins stylisée et toujours étonnante.

Horaires / lieux

20:30
TAP théâtre

Distribution

Philippe Nahon, direction
Géraldine Keller, chant
David Jisse, textes et électronique
Ars Nova ensemble instrumental : Eric Lamberger, clarinette – Patrice Hic, trombone – Isabelle Cornélis, percussions – Alain Tresallet, alto
dispositif électroacoustique

> Luc Ferrari : Différentes pièces
> David Hudry : Passage
> Georgia Spiropoulos : The Body Electric (création)

Coproduction Ars Nova ensemble instrumental / La Muse en Circuit, Centre national de création musicale
Avec le soutien de la SPEDIDAM

Autour du spectacle

> Atelier d’écoute de l’œuvre de Luc Ferrari avec Brunhild Ferrari et Sandrine Piq, mer 14 mai 18:30
+ d’infos