TAP auditorium
6 rue de la Marne 86000 Poitiers

Présentation

Brahms, à la mort de son ami Schumann, écrit le plus célèbre des requiem non latins. Tradition luthérienne oblige, c’est une suite de méditations en allemand sur la mort telle qu’elle est évoquée par l’Ancien Testament, une mort qu’il ne faut pas craindre, promesse d’une douce vie éternelle. Philippe Herreweghe, familier de l’œuvre, l’a enregistrée en 1996 dans un disque salué par la critique. Servies par une formation d’excellence – le Collegium Vocale Gent et l’Orchestre des Champs-Élysées, le timbre vibrant de Ilse Eerens et la voix chaleureuse et colorée de Krešimir Stražanac – les subtilités sonores de cette fresque prendront tout leur éclat dans l’écrin idéal de l’auditorium.

Horaires / lieux

20:30
TAP auditorium

Distribution

Philippe Herreweghe, direction
Ilse Eerens, soprano
Krešimir Stražanac, baryton

> Johannes Brahms Vier ernste Gesänge op. 121, Ein deutsches Requiem