Centre d'Animation de Beaulieu
6 rue de la Marne 86000 Poitiers

Présentation

440HZ – Part 1
Claire Lavernhe

Accords orchestrés
La fréquence de 440 Hz est celle du « la » sur lequel s’accordent tous les musiciens. Cette note qui résonne au tout début de la pièce donne le ton de ce duo inédit entre une danseuse et un chef d’orchestre. Parviendront-ils à s’accorder ? Trouveront-ils un langage commun ? Pour sa première création, Claire Lavernhe, danseuse installée à Poitiers, crée des ponts avec le monde musical en compagnie du chef d’orchestre Jean-Luc Tingaud. Triturant des musiques du répertoire, de Mahler à Ravel, ils jouent des mains, des souffles et des échos intérieurs de leurs partitions respectives. Installé à la place de l’orchestre, le public assiste à ce cheminement complice vers un tempo commun.

 

Comme un symbole
Alexandre Fandard

Solo acéré loin des clichés
Y a-t-il figure plus caricaturée que le jeune de banlieue ? Racaille ou dealer, radicalisé ou branleur, il est à la fois objet de fantasmes médiatiques et cible politique. Alexandre Fandard connaît bien ces stéréotypes : il a grandi en Seine-et-Marne avant de devenir danseur et plasticien autodidacte. Sa participation au projet controversé Exhibit B de Brett Bailey [au TAP en 2014] changea sa vision de l’art et de la société. Casquette vissée sur la tête, bras volubiles et bas de jogging, ce danseur inclassable se joue de la figure du mec de banlieue dont il intériorise les stigmates. Dans un solo au cordeau, puissant et acéré, il la réhabilite, l’agite, la densifie sous nos yeux. Une puissante et complexe mise au point.

Horaires / lieux

    • 19:45
    • Centre d'Animation de Beaulieu

Dans les médias

Sur une bande-son sophistiquée qui gronde et soulève, Alexandre Fandard impose sa présence, simplement magnétique.

Télérama

Vidéos

Autour du spectacle