TAP : Théatre et auditorium de Poitiers

  • previousnext
    zoom Princesse. Fête Foraine © © Exposition Zoos humains : l’invention du sauvage
  • previousnext
    zoom Les Gallas du Jardin Zoologique d’Acclimatation © © Exposition Zoos humains : l’invention du sauvage

Peaux de tigre et de pouilleux
Mercredi 12 novembre

10h30-20h / exposition
TAP
ZOOS HUMAINS : L’INVENTION DU SAUVAGE
Groupe de recherche Achac et Fondation Lilian Thuram – Éducation contre le racisme
Cette exposition reçoit le soutien de la MGEN, de la CASDEN et de Open Society Foundations.

Pendant plus d’un siècle (de la Vénus hottentote en 1810 à la Seconde Guerre mondiale en 1940), l’industrie de l’exhibition a fasciné plus d’un milliard quatre cents millions de visiteurs et a exposé entre trente et trente-cinq mille figurants dans le monde entier. À travers cette exposition itinérante, le Groupe de recherche Achac et la Fondation Lilian Thuram - Éducation contre le racisme souhaitent expliquer comment se sont installés les préjugés dans notre société actuelle. C’est un passé qu’il faut déconstruire et comprendre afin que la couleur de la peau et la culture d’un être humain ne soient plus, demain, un motif de rejet ou de discrimination. Présentée sous la forme d’une vingtaine de totems graphiques, l’exposition est richement illustrée et offre un parcours complet balisé par le travail des historiens.

Fondation Lilian Thuram - Éducation contre le racisme : On ne naît pas raciste, on le devient. Cette vérité est la pierre angulaire de la Fondation Éducation contre le racisme qui souhaite transmettre cet enseignement.

Achac : groupe de recherche qui, depuis 2000, a développé un programme de recherche portant sur l’étude des stéréotypes et des représentations de l’Autre à travers le thème des « Zoos humains ».

logozoo  



10h30-20h /
Projection en continu
TAP salle de projection - durée : 32 min
ICI ET LÀ-BAS : PAROLES D’IMMIGRÉS (2000)
Archives Canopé

Canopé présente un montage de ses archives qui propose une approche de la diversité de l'immigration en France et des difficultés rencontrées par les immigrés et leurs enfants. Sont ainsi retracés l'arrivée, l'installation et l'ancrage des communautés arméniennes, polonaises, maghrébines, asiatiques… Tous les aspects de cette histoire française – ses réussites comme ses échecs : racisme, xénophobie, problèmes d'identité... – sont abordés.
Ces archives de Canopé ont été valorisées dans le cadre d’un coffret DVD Histoires, mémoires et enseignement de l’immigration.



10h30 / table ronde

TAP auditorium – durée : 1h30
L’ALTÉRITÉ EN MOUVEMENT : REPRÉSENTATIONS ET CONTEXTE MIGRATOIRE
animée par Cédric Audebert et Aurélie Condevaux, avec Hélène Bertheleu et Julie Garnier

Cette table ronde vise à mettre en lumière ce qui se joue dans des situations de « contact » en migration, en matière de représentations des « étrangers » ou des immigrés : que ceux-ci soient pensés comme incarnant une « altérité » plus ou moins radicale ou qu'ils soient peu à peu identifiés à des catégories sociales existantes, les représentations dont ils font l'objet s'inscrivent dans des rapports de pouvoir asymétriques qui influencent la manière dont ils sont représentés – ou se représentent – dans l'espace public. La table ronde fera appel à des approches variées en sciences sociales et s'appuiera sur des cas d'étude allant du géographiquement « proche » au plus « lointain ».

Hélène Bertheleu est maître de conférences au département de Sociologie de l’Université François-Rabelais de Tours et chercheure au Laboratoire CNRS 7324 CITERES. Ses recherches portent sur les relations interethniques et interculturelles, les politiques publiques en matière d'intégration et de discrimination, les formes d'expression citoyenne des « immigrés » dans l'espace public, la construction des mémoires et du patrimoine des migrations en France.

Julie Garnier est maître de conférences en sociologie à l’Université François-Rabelais de Tours, membre du Laboratoire CITERES (UMR CNRS 7324). Ses travaux portent sur les rapports entre migrations, expériences de l’altérité et entreprenariat ethnique. Plus récemment, elle a travaillé sur les formes de reconnaissance ou « d’empêchements patrimoniaux » de l’histoire et des mémoires de l’immigration.

Cédric Audebert est docteur en géographie de l’Université des Antilles et de la Guyane (2003) et chargé de recherche au CNRS depuis 2005, il dirige l’unité mixte de recherche MIGRINTER (CNRS/Université de Poitiers), travaille sur la spatialisation des migrations caribéennes dans les métropoles d’installation aux États-Unis et en Europe.

Aurélie Condevaux est docteure en anthropologie (Université d’Aix-Marseille/CREDO), membre de MIGRINTER, associée à l’EIREST et enseignante contractuelle à l’Université. Ses recherches en cours portent sur les processus de patrimonialisation et la circulation de pratiques esthétiques dans le Pacifique.



14h30 / table ronde
TAP auditorium – durée : 1h30
LE RACISME SCIENTIFIQUE : HISTOIRE, ALTÉRITÉS, COMPARAISONS
animée par Michel Briand, avec Jean-Marie Augustin et Carole Reynaud-Paligot

La notion de « race », en tant que construction culturelle, a une histoire, particulièrement chargée d'enjeux anthropologiques, bio-médicaux, philosophiques, linguistiques, politiques, du 19e siècle à nos jours. Le « racisme (dit) scientifique » et le « racialisme », dans leur évolution, leurs variétés et contradictions, leurs méthodes et surtout leurs effets, continuent à interroger nos propres représentations contemporaines et méritent de ce fait d'être constamment étudiés et déconstruits. C'est à cette réflexion à la fois historique et actuelle qu'invite cette table ronde.

Jean-Marie Augustin est professeur émérite de l’Université de Poitiers, auteur de : Georges Vacher de Lapouge (1854-1936) juriste, raciologue et eugéniste, Presses de l’Université Toulouse I Capitole, 2011.

Carole Reynaud-Paligot, historienne, enseigne aux Universités de Paris 1, de New York à Paris, et à Sciences Po Paris. Ouvrages : La République raciale 1860-1930, Paris, PUF, 2006 ; Races, racisme et antiracisme dans les années 1930, PUF, 2007 ; De l’identité nationale. Science, race et politique. Europe – États-Unis, 19e – 20e siècle, PUF, 2011.

Michel Briand est helléniste, professeur à l’Université de Poitiers et vice-président délégué à la recherche. Ses travaux et enseignements portent notamment sur les représentations modernes et contemporaines de l’Antiquité classique. Dernier ouvrage : Pindare. Olympiques, Les Belles Lettres, Commentario, 2014.



18h / conférence
TAP auditorium – durée : 1h
Réservation indispensable au 05 49 39 29 29.
Billets à retirer au moins 15 min. avant la conférence

LILIAN THURAM ET PASCAL BLANCHARD

L’histoire de la Fondation Lilian Thuram - Éducation contre le racisme est très liée à l’histoire personnelle et aux questionnements d’enfant de son fondateur ; de sa prise de conscience, à travers ses rencontres et sa carrière, que le racisme était avant tout culturel, qu’il était fondamentalement lié à un conditionnement historique et que l’on pouvait amener les gens à le dépasser. Avec Pascal Blanchard, historien et membre du comité scientifique de la fondation, ils s’attachent à déconstruire les préjugés nés de l’héritage de notre histoire, en particulier de la colonisation et de la hiérarchisation des Hommes selon leur couleur de peau.

Lilian Thuram, né en Guadeloupe en 1972, a connu une carrière prestigieuse de footballeur international. En 2008, il créé la Fondation Lilian Thuram - Éducation contre le racisme qu’il préside (thuram.org). Ses principales actions sont l’édition de Mes étoiles noires, de Lucy à Barack Obama (Ed. Philippe Rey 2009), Nous Autres, programme multimédia d’éducation contre le racisme, Manifeste pour l’égalité, éditions Autrement, 2012 et la BD Notre histoire, éditions Delcourt, 2014. Il a été commissaire général de l’exposition Exhibitions. L'invention du sauvage au musée du quai Branly.

Pascal Blanchard est historien, chercheur au Laboratoire Communication et Politique (Cnrs), spécialiste du fait colonial, il a été co-commissaire de l'exposition Exhibitions. L'invention du sauvage au musée du quai Branly et il est l'auteur de nombreux livres et films sur le thème des zoos humains. Ses derniers ouvrages sont La France arabo-orientale (2013) et Le Grand Retour des années 30 (2014)et il vient de proposer pour France Télévisions la série de 50 films Frères d'armes avec Rachid Bouchareb.
Mer 12.11.14 TAP 0
  • SitePlaylistTap

dezoom next previous