TAP : Théatre et auditorium de Poitiers

  • previousnext
    zoom © Big Max Leo
  • previousnext
    zoom © DR
  • previousnext
    zoom © Alexia Villard
  • previousnext
    zoom © Big Max Leo
Dragon.png 

JAPON / FRANCE
 

Oyuki la vierge

Kenji Mizoguchi / Francis et ses peintres invitent Maia Barouh et Emiko Ota

Au Japon, la guerre civile fait rage. Oyuki et Okin, deux geishas, fuient leur ville en compagnie de notables qui n’ont pour elles que mépris. Le groupe est bientôt arrêté par l’armée impériale qui le retient prisonnier. Oyuki et Okin tombent toutes deux amoureuses de l’officier qui commande le poste. Musique et images contribuent à égalité dans cette magnifique adaptation en ciné-concert du mélodrame presque muet de Mizoguchi, inspiré de Boule de suif de Maupassant. Les musiciens du groupe Francis et ses peintres et deux chanteuses, l’une japonaise et l’autre franco-japonaise, font surgir les voix d’Oyuki et Okin dans une sorte d’opéra du peuple où la révolte, l’espoir et la résignation n’allègent que trop brièvement leur sentiment de rejet et de solitude. L’occasion de retrouver le quatuor de jazz Francis et ses peintres accueilli en 2011 au TAP avec Philippe Katerine.

« Une révélation. Une empreinte indélébile qui, en associant images et musique, hante durablement la mémoire. » Citizen Jazz

Retrouvez Maia Barouh en concert à La Maison des Trois Quartiers de Poitiers, ven 16 jan + d’infos : m3q.centres-sociaux.fr
Mar 17.03.15 20:30 TAP théâtre Tarif S Placement libre 0
Réalisation Kenji Mizoguchi – Japon (1935)

Gilles Coronado, guitare
François Ripoche, saxophone ténor, compositions et arrangements
Fred Chiffoleau, contrebasse
Christophe Lavergne, batterie
Maia Barouh, chant et flûtes
Emiko Ota, chant et percussions
Laurent Maréchal, regard extérieur
  • replay

dezoom next previous