TAP : Théatre et auditorium de Poitiers

  • previousnext
    zoom Isabelle Faust © Detlev Schneider
  • previousnext
    zoom © Arthur Péquin
  • previousnext
    zoom © Arthur Péquin
  • previousnext
    zoom © Arthur Péquin
  • previousnext
    zoom © Arthur Péquin
picto porte

Beethoven

Orchestre des Champs-Élysées

Les symphonies de Beethoven sont pour un orchestre un corpus qu’il est toujours indispensable de requestionner, un monde sonore qui commence aux derniers feux du classicisme, qui ébauche le romantisme allemand, dès l’héroïque troisième symphonie, pour finir par cette énigme musicale qu’est la neuvième. Les deux premières symphonies comportent déjà ce qui n’était qu’un grain de folie dans le processus créatif de Beethoven. Le compositeur, imprévisible, allait bientôt dérouter ses contemporains. Moins de questionnement avec le concerto pour violon, lumineux édifice, qui demande à la soliste plus que la virtuosité, la grâce, Isabelle Faust a tout cela…

« Le discours musical senti et guidé par Herreweghe est fluide, vivant ; il danse, respire et s'élève avec naturel. » LaPresse.ca
Lun 07.12.15 20:00 TAP auditorium Tarif L Places numérotées 0
Philippe Herreweghe, direction
Isabelle Faust, violon

> Ludwig van Beethoven : Concerto pour violon en ré majeur op. 61, Symphonie n°1 en ut majeur op. 21, Symphonie n°2 en ré majeur op. 36

> Concert-sandwich, Trio de l’Orchestre des Champs-Élysées – Beethoven, ven 20 nov 12h30, gratuit
+ d'infos...

  • Musique classique et contemporaine
  • 07.12
  • Tarif L
  • durée : 2h avec entracte
  • logomalvoyant
  • SitePlaylistTap

dezoom next previous