TAP : Théatre et auditorium de Poitiers

  • previousnext
    zoom © Jens Schwarz
  • previousnext
    zoom © Jens Schwarz
  • previousnext
    zoom © Jens Schwarz
MALI

Bassekou Kouyaté & Ngoni Ba

Créée à Bamako en mars 2012 pendant que les rafales du coup d’état torpillent le Mali, la musique de Bassekou Kouyaté claque comme une gifle contre l’injustice et l’enfermement. Son troisième album, Jama Ko, marque la reconnaissance d’un grand musicien, joueur époustouflant de ngoni. Accompagné par d’autres ngonis et la voix envoûtante d’Amy Sacko, le griot - désigné parfois comme le Hendrix malien - nous en met plein les oreilles ! À son luth traditionnel qui raconte le Mali depuis le 13e siècle, il a l’idée « sauvage » d’ajouter une pédale wah-wah. Le résultat est un feu d’artifices à l’énergie rock, funky ou latino, ode à la liberté qui témoigne de la formidable vitalité de la musique malienne.

« Impétueux, sauvage, le rustique ngoni se réinvente et s’embrase entre les mains du malien Bassekou Kouyate, joueur époustouflant de ce petit luth traditionnel. » Le Monde
Mar 19.05.15 20:30 TAP auditorium Placement libre 0
Bassekou Kouyaté, solo ngoni
Amy Sacko, voix
Abou Sissoko, ngoni moyen
Moustafa Kouyaté, ngoni ba
Mamadou Kouyaté, ngoni basse
Moctar Kouyaté, calebasse
Mahamadou Tounkara, percussions
dezoom next previous