TAP : Théatre et auditorium de Poitiers

  • previousnext
    zoom © Frédéric Benaglia
  • previousnext
    zoom © Arthur Péquin
  • previousnext
    zoom © Arthur Péquin
Rencontres Michel Foucault : Kids, gamins et chenapans

07.11 - L’Enfant (dés)enchanté

14h / Conférence
TAP auditorium / durée : 1h / gratuit
L'ENFANT ENCHANTÉ : LE MYTHE MODERNE DE L'ENFANCE
Alain Ducousso-Lacaze

La conférence porte sur le mythe moderne de l’enfance. Il s’agit d’un récit propre aux sociétés occidentales qui repose sur une idéalisation de l’enfance et de l’enfant. On trouve des manifestations de ce récit dans les familles modernes, dans les métiers de l’enfance, dans les discours des hommes et femmes politiques mais aussi dans les sciences humaines, peut-être surtout, dans la psychologie. Ce mythe moderne serait un moyen de réenchanter un monde désenchanté mais aussi une « solution » mise en place par l’imaginaire de nos sociétés pour dénier la complexité inhérente aux relations entre les générations. Nous dégagerons les caractéristiques de ce mythe et nous montrerons comment il se manifeste dans des figures de l’enfance auxquelles adhèrent les discours contemporains, discours savants, discours de professionnels, discours des médias, discours des « familles ».

Alain Ducousso-Lacaze est professeur de psychopathologie clinique à l’Université de Poitiers, directeur du CAPS, travaille auprès de familles et mène des recherches sur les évolutions contemporaines de la famille. Ses publications portent sur la construction des liens de filiation dans les nouvelles configurations familiales. Il s’intéresse aux représentations de l’enfant et de l’enfance qui sont à l’œuvre dans le monde contemporain. Il a notamment publié avec C. Baudoin et N. Catheline : La Crèche ou l’école pour les enfants de deux ans. Éléments d’un débat (Éditions Philippe Duval, 2011).



15h30 / Table ronde
TAP auditorium / durée : 1h30 / gratuit
LES ENFANTS VENUS D'AILLEURS
animée par Daniel Senovilla Hernández, avec Julie Lemoux, Michaël Rigolot et Sarah Przybyl

Suite à son émergence et sa médiatisation pendant les années 1990, la migration des personnes mineures, que ce soit dans un cadre familial ou de façon indépendante, a occupé progressivement une place prépondérante dans les débats politiques, sociaux et académiques de différents pays européens. Cette table ronde réunit des chercheurs et professionnels de différentes disciplines (droit, géographie, sociologie…) autour de la question des jeunes migrants. L’écart entre législation et pratiques administratives et son impact chez les jeunes migrants ; les expériences et les déterminants de la migration des jeunes Algériens ; les pratiques spatiales et le projet migratoire des mineurs isolés étrangers accueillis en France ; et, enfin, les enjeux liés à la scolarisation des enfants allophones, constitueront les principaux aspects abordés lors de cette table ronde.  

Julie Lemoux est doctorante en sociologie à l’Université de Poitiers (laboratoire Migrinter), sa thèse s’inscrit au croisement du champ des migrations internationales et de la sociologie de la jeunesse. Elle porte précisément sur les expériences migratoires des jeunes Algérien-ne-s (en particulier les mineurs isolés présents à Marseille). Partie prenante de la création d’un Observatoire de la migration de mineurs, elle a récemment présenté à Marseille, les résultats d’une enquête sur le rôle de l’événement « migration » dans le processus de construction de soi des jeunes Algériens.  

Sarah Przybyl est doctorante en géographie au laboratoire Migrinter, s’intéresse au projet migratoire et à la capacité des mineurs dits isolés étrangers à être les acteurs de leurs parcours. Elle a principalement enquêté en France et au Maroc auprès de jeunes venus d’horizons géographiques multiples.

Michaël Rigolot, coordinateur du CASNAV de l’Académie de Besançon, a travaillé sur l’accompagnement de la scolarité d’élèves allophones et a codirigé, avec Régis Guyon, une livraison des Cahiers pédagogiques (HSN n° 21, 2010) : À l’école avec les élèves roms, tsiganes et voyageurs.

Daniel Senovilla Hernández est juriste, membre du laboratoire Migrinter, applique dans ses travaux une approche pluridisciplinaire combinant analyse juridique et recherche en sciences sociales autour de la thématique des mineurs et jeunes migrants dits « isolés ». Il est notamment responsable de la création en 2013 d’un Observatoire de la migration de mineurs (OMM : www.omm.hypotheses.org).



17h30 / Table ronde
TAP auditorium / durée : 1h30 / gratuit
LA PRESSE JEUNESSE
Avec Georges Sanerot, Murielle Szac et Frédéric Benaglia


« Tiers lieu éducatif » entre l’École et les familles, la presse jeunesse s’est refondée dans les années 70 en accueillant les apports des sciences humaines, la vitalité artistique des auteurs, des illustrateurs et l’engagement d’équipes de journalistes. Véritable exception culturelle, la presse jeunesse participe avec l’édition à la renommée d’une création française.
La presse jeune a l’ambition d’aider les enfants à se construire et à s’épanouir dans un monde plus complexe, plus imprévisible.
Un éditeur de presse engagé doit avec des mots peut-être nouveaux, définir un projet éditorial ambitieux. L'enjeu étant d'incarner, dans des maquettes, des rubriques, des narrations, des personnages originaux, mais aussi sur tous les écrans, des projets singuliers, bref d'incarner ce qui est « porteur » pour le futur.

Frédéric Benaglia est auteur jeunesse et illustrateur de nombreux albums. Il est créateur de personnage pour la petite enfance. Actuellement directeur artistique du pôle lecture de Bayard Jeunesse Presse : J’Aime Lire, J’Aime Lire Max, Je Bouquine, Mes Premiers J’Aime Lire. Il publie chez Bayard Éditions, Sarbacane, Nathan,…

Murielle Szac est journaliste, auteur responsable éditoriale des développements pédagogiques chez Bayard Presse. Elle dirige également la collection Ceux qui ont dit non, aux éditions Actes Sud junior ainsi que les collections Poés'idéal et Sur le fil aux éditions Bruno Doucey. Elle a publié chez Bayard Éditions Le Feuilleton d’Hermès : la mythologie grecque en 100 épisodes, puis Le Feuilleton d’Ulysse, Le Feuilleton de Thésée entre 2006 et 2015.

Georges Sanerot est président du Directoire du groupe Bayard. En 1994, il entre à Bayard en qualité de directeur de Bayard Presse Jeune, puis, en 1999 il devient directeur du département Bayard Jeunesse Plurimédia (presse, édition). De 2000 à 2001 il est président du Directoire de Gallimard-Bayard Jeunesse. En 2005, il est nommé Président du Conseil de surveillance de Milan Presse et Éditions Milan.

Dédicace des auteurs à l’issue de la rencontre.



EXPOSITIONS

Plus dinfos

9H - 17H / BU Michel Foucault
REGARDS SUR L'ENFANCE

14H – 18h / Musée Sainte-Croix
L'ENFANT DANS LES COLLECTIONS DU MUSÉE SAINTE-CROIX

14H – 20h / TAP foyer auditorium
UN PARFUM D'ÉCOLE

14H - 20H / TAP
RÊVES ÉVEILLÉS
Plus d'infos
Sam 07.11.15 TAP 0
  • SitePlaylistTap

dezoom next previous